Caissons

Vue d'ensemble de la construction de caissons à Bommenede
Construction d'un caisson à Bommenede
Tandis que les travaux du téléphérique avaient commencé, les plans concernant la fermeture par caissons du chenal du nord ( du Kabbelaarsplaat à Goerree- Overflakkee ) furent déjà exécutés. Sur le fond de la passe à fermer serait posé un seuil de pierres descendant jusqu’à 8 mètres au-dessous de NAP. De ce fait, un tiers du chenal serait fermé. En posant des caissons sur ce seuil encore un tiers  de la passe serait fermé. L’eau fut entièrement retenue à cause de la fermeture des caissons. Des recherches révélèrent que la surface de la passe à fermer mesurait 8000 mètres carrés. Le chenal était 800 mètres de large et sa profondeur était de 10 mètres. Par conséquent le seuil devrait être 2 mètres de haut afin d’atteindre –8 NAP.

Dimensions

Vue d'en haut de la fermeture d'un caisson
Fermeture de caisson
Le courant dans le Brouwershavense Gat était tellement puissant qu’on voulait immerger le moins de caissons possibles. C’est que les caissons devraient être posés l’un après l’autre jusqu centimètre exact. En 1968 on commença par la construction de 12 caissons étant chacun 68 mètres de long et 18 mètres de large. En plus deux caissons-butée furent fabriqués venant au commencement et à l’extrémité du barrage. Avec une relation longueur-largeur de 3,8 : 1 (longueur = 3,8 x largeur) on avait atteint en plus une stabilité de trajet très favorable. Cette stabilité était importante lors du remorquage des caissons vers leur endroit d’immersion

La pose

Vue de l'avant de la fermeture d'un caisson
Fermeture de caisson
Chaque caisson était 16,2 mètres de haut avec 12 passes de 5 mètres de large d’où l’eau pouvait finalement passer à travers encore jusqu’à la fermeture définitive. Durant le transport vers le chenal ces passes furent fermées provisoirement par des parois en bois afin d’éviter un renversement des caissons. Une fois arrivées au lieu de destination, les 16 vannes furent ouvertes. 12 de ces vannes étaient installées dans le fond des caissons ; les autres trois se trouvaient dans les parois. Le caisson a été immergé s’il est entièrement rempli d’eau.

On retire les flotteurs du caisson
Retrait des flotteurs
Comme les vannes se trouvaient en position ouverte, la digue était à l’origine encore de l’ordre ouvert. L’eau de mer pouvait couler pratiquement librement aux deux directions durant la marée haute et basse. Les joints entre les caissons furent remplis de sable et de gravier. Ensuite au moment du renversement de marée basse en marée haute toutes les vannes furent fermées. C’est que lors du renversement de marée basse en marée haute le courant d’eau est au minimum. Finalement les caissons creux furent remplis de sable et de pierre.

Ecluse

Le Grevelingen était isolé de la Mer du Nord et sans qu’on ait pris des mesures, peu à peu l’eau serait devenue douce. Cependant on voulait garder l'eau du Lac de Grevelingen bien salé. Voilà pourquoi en 1978 une écluse fut construite dans le barrage. L’écluse se compose de deux cylindres en béton de 195 mètres de long chacun et une écluse de la même longueur. Au profit de la mise en place des écluses une partie de la Digue de Brouwer devrait être démolie. Cette pièce devrait être réparée plus tard.