Flessingue (Vlissingen)

Port de plaisance de Vlissingen
Vlissingen
Flessingue se trouve sur la péninsule de Walcheren, au sud de Middelburg, au bord de l’Escaut-occidental. La ville de Flessingue comptait 45 229 habitants le 1er janvier 2004 et englobe West-Souburg, Oost-Souburg et Ritthem. Quant à la population, Flessingue représente la troisième ville la plus grande de Zélande.

Fonctions

L’emplacement de Flessingue sur l’Escaut-occidental a largement contribué à son développement. Flessingue a toujours été un port maritime et une ville industrielle.


Promenade de Vlissingen
Deux pas plus loin, vers l’intérieur du continent, on trouve le port d’Anvers. Flessingue se situe également à la fin de l’unique voie de chemin de fer de la Zélande et à la fin du Canal de Walcheren. Avant l’ouverture du Tunnel de l’Escaut-occidental en 2003, la ligne de ferry allait de Flessingue à Breskens, l’autre rive de l’Escaut-occidental. Une autre ligne de ferry reliait Flessingue à Sheerness (Angleterre). De nos jours, on trouve à Flessingue un port de pêcheurs, une base des fusiliers-marins, et une station pour les services de pilotage néerlandais et belge.
La proximité de la mer a exercé une influence sur le programme d’enseignement des écoles locales. L’Ecole Supérieure de Zélande (Hogeschool Zeeland) a une Faculté Technique et Maritime, nommée d’après Michiel Adriaenszoon de Ruyter, un héros naval, né à Flessingue et ayant vécu de 1607 à 1676. Sa statue se trouve le long du bord de mer de la ville. Les plages autour de Flessingue attirent beaucoup de touristes néerlandais et étrangers. 

Paysage urbain

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Flessingue a été frappé par les bombardements allemands. Beaucoup de bâtiments historiques ont été détruits ou très endommagés. Après la guerre, il fallait nettoyer le centre ville. La Gevangenpoort, une tour ronde du seizième siècle, est l’unique vestige des constructions de défense du bord de mer. Les bâtiments éminants datent du dix-septième et dix-huitième siècle.

L’ancienne Bourse date de 1635, la porte de Cornelia Quack’s Hofje est de 1643, et le moulin rond en pierre nommé Oranjemolen, se trouvant sur le rempart au bord de l’Escaut, a été construit en 1699. L’église Saint Jakob a été reconstruite dans un style gothique tardif, cependant elle possède une tour du quatorzième siècle. A Ritthem se

Façade
Musée maritime MuZEEum
trouve une église réformée avec une nef remontant au quatorzième siècle, une autre du seizième siècle et une chaire du dix-septième siècle ! A l’est de Ritthem se trouve le Fort Rammekens qui a été construit, au milieu du seizième siècle, pour contrôler l’accès des bateaux à Middelburg. Quelques décennies plus tard, il servait de forteresse pour les Mendiants de Mer contre les troupes espagnoles de Philip II. Aujourd’hui, ce territoire est une réserve naturelle dirigée par la Commission de Sylviculture (Staatsbosbeheer). Dans les criques, créées par les bombardements de 1944, vivent beaucoup de plantes et d’animaux intéressants.