Géologie des Pays-Bas


Types de sol aux Pays-Bas
Les Pays-Bas n'ont pas toujours eu la même allure qu'aujourd'hui. Il est d'ailleurs difficile de déterminer à quel moment les "plats pays" se sont constitués. Au cours des derniers 100 millions d'années, il y a eu des moments où cette parcelle de terre était recouverte par la mer. A d'autres moments, cette région était recouverte de sable et d'argile. Ces couches successives ont contribué a façonner le sol actuel. L'histoire géologique des Pays-Bas comporte trois parties: le paléozoïque, le mesozoïque et le cénozoïque. Ci-dessous vous trouverez un apperçu de ce que les Pays-Bas ont vécu au cours de ces trois âges. Ensuite vous en apprendrez plus sur le pays au cours des 10 000 dernières années.

Le Paléozoïque

Les plus vielles pierres que l'on puisse trouver à la surface des Pays-Bas proviennent de la période Carbonifère. Elle commence il y a 355 millions d'année et dura jusqu'il y a environ 290 millions d'années. Des roches de cette période peuvent être trouvées dans la carrière de Heiman dans la région d'Epen. Au nord et à l'ouest du pays cette couche atteint 4 km de profondeur. Cette couche de pierre a parfois disparu suite à une forte érosion. La couche suivante remonte au Permien (-250 m.a) et est composée de grès dans la région de Slochteren. Cette région est connue pour ses réserves de gaz naturel contenues dans les couches de roche à une profondeur de 2800 m. Une grande quantité de chlorure de sodium a été formée pendant le permien.

Le Mesozoïque

Pendant la période qui suit le Permien, le Trias, des couches de grès,  d'évaporite, et de sédiment se formèrent par l'évaporation d'eau. Se formèrent aussi du calcaire, du dolomyte, de l'anhydrite (un sulfate de calcium doux et nacré), et du plâtre. L'argile schisteuse disparut presque partout par érosion. Un processus de sédimentation commenca à la fin du trias (-200 m.a.) qui dura environ 20 millions d'années. Pendant le jurassique (-200 à 160 m.a.) se formèrent des roches pouvant contenir du pétrole. Ces processus sont à l'origine du fait que l'on trouve du pétrole dans la mer du nord à l'heure actuelle.

Plus tard, pendant le Crétacé, la mer joua un rôle important. La météorite qui frappa la péninsule du Yucatan (Mexique) il y a 65 millions d'années entraîna entre autre la disparition des dinosaures. Une autre conséquence fût l'augmentation par 10 degrés Celsius de la température moyenne de l'eau de la mer. En Europe, la température de la mer s'éleva jusqu'à 25 degrés – autrement plus agréable que les températures estivales actuelles.

A l'époque du Crétacé les Pays-Bas furent entièrement recouverts d'eau. Le calcaire qui se déposa alors est à présent exploité dans la fabrication de briques, de ciment, de carburent et d'engrais. Au cours de la dernière période du Crétacé les couches les plus anciennes furent sérieusement secouées. En Ireland du Nord, la couche de craie fait 1,5 km d'épaisseur.

Le Cénozoïque

Les sédiments du Mesozoïque furent recouverts par après par d'autres couches. Des couches d'argile datant de l'Oligocène (40-24 m.a.) furent extraites des sillons et utilisés pour fabriquer des briques. Pendant la période suivante, le miocène, se formèrent du quartz et du lignite. Le pliocène était une transition du miocène au pléistocène qui commenca il y a 1,8 millions d'années. Les dépôt d'argile et de sable de la région d'Oosterhout (Breda) nous proviennent de cette période. Au pléistocène les pierreries charriées par le rhin et la meuse étaient dominantes. La glace en retrait alterna le cours de ces fleuves.

La première fois que la glace couvra les Pays-Bas fût pendant la glaciation "elsterienne", et la seconde pendant la "glaciation de Riss". Le paysage du pays se retouva chamboulé lors de cette dernière période. On y trouva notamment des pierres qui servirent plus tard (2700-2400 av.J.C.) a construire des mégalithes (dolmens). Après la seconde glaciation vint une période au cours de laquelle la mer se retira. Cette période a légué les dépôts de tourbe et d'argile. Pendant la période dite "glaciation de Würm", qui ne toucha pas la région, le vent déplaça d'énorme quantité de sable sur le territoire. Par la suite, les fleuves laissèrent de la glaise et des dunes fluviales se formèrent. On les retrouve à certains endroits, tels que le long de la Meuse ou de la Oude Ijssel. La région naturelle de l'Alblasserwaard a un sol composé en partie de ces vielles dunes fluviales. Dans le Limbourg du sud, la glaciation de Würm est à l'origine du lössdek.

L'holocène


Etapes
Les 10 000 dernières années de l'histoire géologique des Pays-Bas sont charactérisées par la montée du niveau de la mère – en moyenne 65 cm par siècle. Une lutte constante opposa mer et terre ferme dans les zones côtières. Le domaine jouxtant la côte était en pleine mutation. Le niveau de la mer monta inlassablement. Il y a 8000 an, le niveau était encore de 20 m inférieur au niveau actuel. Aux couches de tourbe existantes s'ajoutèrent différentes sortes de glaise maritime. Les digues se formèrent il y a à peine 3000 ans. Les "fagnes", régions à tourbe, de la Drenthe et de Groningen datent du holocène.