L'augmentation du niveau de la mer

Le niveau de la mer: pas du tout horizontal

Le niveau de la mer est lui-même une surface de référence. L'on dit de quelque chose que c'est au dessus ou en dessous du niveau de la mer. Il y a cependant un inconvénient à cette convention de se servir du NAP comme référence pour déterminer les hauteurs. En effet, le niveau de la mer n'a rien d'horizontal: il y a une légère inclinaison. Le niveau de la mer et donc plus haut à certains endroits qu'à d'autres. Cette inclinaison peut avoir plusieurs causes comme les marées, la force d'inertie et des influences atmosphériques. Les marées ont de l'influence sur l'inclinaison du niveau de la mer, si bien qu'il diffère d'un endroit de la côte néérlandaise à l'autre. Il se peut par exemple qu'il y ait la marée haute à Texel et la marée basse à Walcheren. Le niveau de la mer n'est alors pas du tout horizontal.

Une autre cause de l'inclinaison est la force de Coriolis. Si un objet se meut dans un système de coordination rotatif, le tracé de l'objet déviera visiblement de la trajectoire rectiligne en vertu de l'effet de Coriolis. Si l'observateur est dans le système, alors la dérive de l'objet semble être causée par une force agissant sur l'objet. En réalité, il ne s'agit pas d'une force mais d'un effet produit par la rotation qui entraîne une accélération du système de coordination lui-même. Si la rotation n'est pas assez rapide, l'observateur ne percevra pas cette force avec son propre corps. Un effet similaire est la force la centrifuge. L'exemple par excellence de l'effet de Coriolis est l'effet de la rotation terrestre sur l'air mouvant. Par ce fait, l'air n'évolue plus tout droit par rapport à la surface de la terre mais il effectue une rotation. Cet effet est décrit dans la loi de Buys Ballot. Pour faire simple, la force de Coriolis est une force constituée à la surface de la terre suite à la rotation de celle-ci. Suite à cela, un objet mouvant dans l'hémisphère nord subira une déviation vers la droite et vis et versa pour un objet évoluant dans l'hémisphère sud. L'eau courante reçoit  de cet effet une inclinaison si bien que la surface de la mer n'est pas tout à fait horizontale. Pour plus d'information sur cet effet consultez: http://www.ems.psu.edu/~fraser/Bad/BadCoriolis.html. (anglais)

L'augmentation du niveau de la mer

Le niveau de la mer n'est donc pas du tout horizontal et ses hauteurs varient également. Sur les 5000 dernières années il est question d'une augmentation relative du niveau de la mer. Au siècle dernier, il aurait augmenté de 20 cm. Le siècle à venir devrait être témoin d'une augmentation plus forte, certaines prévisions tablant sur 60 cm.