Le quatrième et dernier conseil

Le quatrième et dernier conseil :  le plan des Trois îles

Le 5 janvier 1955 le quatrième conseil fut présenté : l’exécution du plan des Trois îles
Dans ce plan le Veerse Gat et le Zandkreek sont fermés, dans la digue de Zandkreek (Zandkreekdam) il y a une écluse à sas. De cette façon Noord Beveland, Zuid Beveland et Walcheren sont reliés  et de ce fait se forme le lac de Veere. La commission veut que ce plan soit réalisé le plus vite possible, parce que on peut de l’experience afin d’être capable de construire des barrages dans les bras de mer. En exécutant le plan des Trois îles la ligne côtière est raccourcie, de sorte que l’influence de la mer puisse réduire  le danger à certains endroits. Au lieu d’exhausser les digues on peut garantir de façon beaucoup moins cher une accroissement de la sécurité en fermant le Veerse Gat et le Zandkreek, parce que les barrages serviront de digue de mer et les digues dans l’arrière pays seront une sauvegarde secondaire contre l’eau.

Le dernier conseil :  la raison de la loi sur les travaux du Delta

Le 18 octobre 1955 le cinquième et dernier conseil-intérim est donné. Ce conseil comprend une description des avantages et désavantages et un relevé des coûts. La commission des travaux du Delta croit que le plan Delta puisse être réalisé dans 25 années et que les coûtes aboutiront à environ 1.5 jusqu'à 2 millard florins ( environ 680 à 900 million euros ).

Le plan est substitué à une proposition de loi et le 16 novembre1955 la proposition est présentée au Tweede Kamer ( à l’Assemblée Nationale ). Ce n’est que plus de deux ans plus tard que la loi est adoptée et le 8 mai 1958 la loi sur les travaux du Delta est sousignée par la Reine.