Les écluses

Vue d'ensemble de la partie nord-ouest du chantier. On peut voir la digue de ceinture.
Chantier
On peut retrouver les deux fonctions de cette digue dans le projet de construction. La Digue de Haringvliet (Haringvlietdam) se compose aussi bien d’une partie d’écluses que d’une partie fermée. Les écluses furent construites dans un polder aménagé au beau milieu du Haringvliet. Dans un puits de construction de 1400 mètres de long, 600 mètres de large et d’une profondeur de 10 mètres, l’eau fut pompée artificiellement. Comme le fond mou s’affaisserait sous le poids des écluses, 22.000 poteaux en béton furent
Vue d'ensemble du chantier après l'inondation
Chantier
pivotés dans le sol. Quelques poteaux étaient plus de 20 mètres de long.

Par-dessus des poteaux étant parfois plus de vingt mètres de long fut déverser une couche en béton de trois mètres d’épaisseur.  Les premières piles destinées à la digue avaient été achevées quatre ans après l’achèvement du puits de construction

A l'aide d'un pont Bailey raccordé à Goeree, on construit les écluses d'évacuation dans un polder de 85 hectares, situé dans le Haringvliet.
Vidéo: travaux dans le Haringvliet
.

Les piles furent posées l’une à côté de l’autre sur une longueur du puits de construction de 18 piles. Entre ces piles furent posés des poutres à l’aide dune grue spéciale. Sous les poutres furent posés de grands bras en acier capables de mettre en mouvement les poutres en cas de hautes eaux.

Entre-temps sur le continent on travaillait aux vannes. Celles-ci étaient 56 mètres de long et 6 mètres de haut. La première vanne fut posée en 1963. Au cours du temps les autres 33 vannes eurent leur endroit dans la digue. Dans chacune des dix-sept

Pose de la dernière vanne de la digue de Haringvliet
Pose de la vanne
passes furent suspendues deux vannes : L’une du côté de la Mer du Nord et l’autre du côté du Haringvliet.Une fois toutes les vannes posées en 1966, on fit monter peu à peu le niveau de l’eau dans le puits de construction jusqu’au niveau normal. Ensuite les digues furent draguées entièrement. Ensuite les passes à fermer restantes du côté nord et du côté sud devraient être remplies.