Les caissons

Le risque du courant

Fin de la digue de Zandkreek et écluse
Digue et écluse
La Digue de Zandkreek (Zandkreekdam) est 830 mètres de long et relie Zuid-Beveland et Noord-Beveland, environ entre Goes et Kortgene. De ce fait il sépare l’Escaut oriental (salé) du Lac de Veere. La digue fermant le côté nord du Lac de Veere s’appelle la Digue de Veerse Gat. La Digue de Zandkreek était nécessaire pour rendre possible la construction de la Digue de Veerse Gat. Si la Digue de Zandkreek avait été construite après la Digue de Veerse Gat, des problèmes graves se seraient présentés à cause du fonctionnement des marées. Pour être capable de comprendre ça, il faut revenir sur les caissons. Ces monstres en béton furent posés l’un après l’autre dans la passe à fermer. Plus la passe qui reste est petite, plus la force du courant augmente. C’est que la même quantité d’eau se presse à travers un trou devenant de plus en plus petit. De ce fait, le courant peut devenir si puissant que les derniers caissons ne peuvent guère être posés. Si la Digue de Veerse Gat avait été construit sans la Digue de Zandkreek, l’eau de mer pourrait gêner aussi par le côté derrière (entre dans l’Escaut oriental, par le Lac de Veere de retour dans la Mer du Nord). Maintenant que l’ordre était à l’envers, l’eau de mer ne pouvait plus couler de retour vers la mer par le côté arrière du Lac de Veere. De ce fait le courant diminua considérablement lors de la construction de la Digue de Veerse Gat et les caissons purent être posés plus facilement.


Caissons

Le Zandkreek entre le Noord et le Zuid-Beveland est refermé par une digue. Pendant les mortes eaux, on pousse le dernier caisson dans la digue.
Vidéo: fermeture du Zandkreek, Noord et Zuid Beveland
Tout comme beaucoup d’autres barrages les caissons jouaient un rôle important lors de la construction de la Digue de Zandkreek. Un caisson est une poutre gigantesque en béton qui peut être immergé vers le fond de la mer. Les caissons employés pour la Digue de Zandkreek étaient 11 mètres de long, 7,5 mètres de large et 6 mètres de haut ce qui représente environ la dimension d’une maison sous pigeon. Les caissons furent produits près du petit village de Kats dans l’île de Noord-Beveland. Il se trouva que la production était plus compliquée qu’on ne le pense. C’étaient notamment les parois des caissons qui présentaient pas mal de problèmes. Voilà pourquoi on décida de produire ces pièces ailleurs et de les monter à Kats. L’un après l’autre beaucoup de caissons furent posés l’un à côté de l’autre, de sorte que peu à peu se forme une digue. Cependant les caissons ne furent pas posés sur le fond de la mer. Comme le sol ne supporterait pas le poids énorme du béton, la digue pourrait s’enfoncer. Avant la mise en place des caissons, le fond était couvert d’une couche épaisse de pierres. Les espaces entre les pierres furent remplies de gravier et de sable, afin d’éviter que l’eau pénètre à travers le seuil.