Les inondations de Noël (1717)

Dans la nuit de Noël de 1717, une forte tempête de nord-ouest éclata et ravagea le littoral des Pays-Bas, de l’Allemagne et de la Scandinavie. On estime que 14 000 personnes y perdirent la vie. Ce furent les plus fortes inondations depuis près de quatre siècles et la dernière grosse inondation au nord des Pays-Bas.

Dans les campagnes du Nord, le niveau de l’eau était de plusieurs mètres et à Groningen, l’eau monta de plusieurs pieds. Dans la province de Groningen, les villages situés directement derrière la digue furent presque entièrement balayés.

A Groningen, on dut intervenir contre les pilleurs qui, en prétendant vouloir sauver les gens, vidaient les maisons et les fermes. En tout, les inondations firent 2276 morts rien qu’à Groningen. 1455 maisons furent détruites ou fortement endommagées et des cheptels entiers furent anéantis.

Amsterdam et Haarlem furent inondées, tout comme les régions autour de Dokkum et Stavoren. En Frise, on estime à plus de 150 le nombre de morts. De grandes parties de la Hollande septentrionale se retrouvèrent sous eau, ainsi que les alentours de Zwolle et Kampen. On ne déplora là que des dégâts matériels. A Vlieland, la mer passa les dunes. Le village de West-Vlieland, déjà fortement touché précédemment, fut presque entièrement emporté par les vagues.