Middelburg

Photo aérienne de Middelburg
Middelburg
Middelburg est la capitale de la Zélande et se situe sur la péninsule de Walcheren. Le secteur rural de Middelburg comprend les villages d’Arnemuiden, de Kleverskerke, de Sint-Laurens, de Nieuwland et de Sint-Joosland. Middelburg, avec sa population de 46.375 habitants, recensée le 1er janvier 2004, est la deuxième ville la plus peuplée après Terneuzen. La ville de Middelburg est divisée en deux par le Canal de Walcheren.

Fonctions

Middelburg est le siège du gouvernement provincial. Il y a beaucoup d’emplois, surtout dans le secteur des services. Dans la ville siègent un tribunal de grande instance, la Chambre de commerce de Sud-Ouest Pays Bas, le Service de Planification urbaine et nationale (Planologische Dienst), la Compagnie Provinciale d’Energie (PZEM), le Département des voies navigables et des travaux publiques (Rijkswaterstaat). En ce qui concerne sa vie culturelle, Middelburg a son propre théâtre, un amphithéâtre, une salle de concert, un auditorium et plusieurs musées. Le Musée zélandais détient beaucoup de collections de céramiques, de peintures, de tapisseries, de médailles, de costumes historiques et de fouilles. Le « Miniatuur Walcheren » est l’une des attractions touristiques. C’est la copie réaliste de l’île de Walcheren à l’échelle 1:20.

Paysage Urbain

Abbaye de Middelburg
Middelburg
C’est en 1103 que le nom de la ville est mentionné pour la première fois comme ‘Mitthelburgensis Portus’ dans une description sur la vie de Saint-Willibrord. C’est un fait généralement accepté que la ville est née des constructions de défense, d’une forteresse créée au neuvième siècle pour empêcher l’invasion de la Zélande par les Normands. Selon cette théorie, Middelburg était le château-fort central entre Domburg (au nord) et Souburg (au sud).

Le centre de la vieille ville est entouré de remparts construits à la fin du seizième siècle. C’est seulement en 1873 que ces remparts ont été légèrement modifiés lors de l’excavation du Canal de Walcheren. A part cela, la structure du système de défense est toujours facilement reconnaissable. Le 17 mai 1940, une grande partie de la ville a été détruite par les bombardements allemands. Pendant la reconstruction de la ville, les bâtiments ont retrouvé leur éclat d’antan. La disposition des rues a également été améliorée pour garantir une meilleure circulation.