Trop jeune pour aider

« Le week-end de la catastrophe était celui de mon camp scout à Groningen et je devais recevoir mon insigne. J’avais 13 ans et je devais survivre tout le week-end sans aide. Il faisait un temps de chien, il y avait beaucoup de vent et de pluie. Malgré l’interdiction, j’ai quand même dormi dans une grange. Le lendemain, j’entendis l’horrible nouvelle à la radio.

Dans les jours qui suivirent, des actions se mirent en place. J’aidai à la collecte et au tri des vêtements qui étaient ensuite chargés dans des camions. Alors qu’un camion allait partir, je me suis caché dedans. Au dernier moment, on m’en a sorti à cause de mon âge. Cinquante ans après, je râle toujours de n’avoir pu faire plus parce que j’étais trop jeune. »

Jos de Groot
Vlissingen

©PZC 06-01-03