Walcheren et le Bevelands

Depuis 1871, Walcheren a cessé d’être une île, pourtant elle est restée une région séparée. Après être arrivé dans la province de Zélande, cela prend encore du temps pour atteindre les villes de Middelburg et de Flessingue. Encore plus loin sont les stations balnéaires de Zouteland, de Westkapelle, de Domburg, d’Oostkapelle et de Vrouwenpolder. Dans le nord de Walcheren se trouve un petit village pittoresque, Veere qui se situe tout près du lac de Veere. Les villes et les villages se trouvent sur une pleine virtuellement infinie où l’on fait de l’agriculture. Avant la Seconde Guerre Mondiale, Walcheron avait une image tout à fait différente de celle actuelle. Ses barrages ont été bombardés par les forces alliées afin de chasser les forces allemandes. Plus tard, dès que les terres inondées ont été asséchées et les barrages reconstruits, on a décidé de réorganiser l’agriculture. Les routes tortueuses ont donné place aux routes aussi droites que des flèches. Malgré tout, Walcheren est resté un très bel endroit. La région est paisible et calme. Elle représente donc non seulement une excellente place de résidence mais aussi une destination de vacances populaire.

Nord-Beveland et Sud-Beveland sont en grande partie des régions agricoles. Elles l’ont toujours été. La moitié de la population vit dans ces quatre principales municipalités : Terneuzen, Middelburg, Flessingue et Goes. L’autre moitié (approximativement 180 000 personnes) vit à la campagne. Beveland est caractérisé par des champs, des pâturages, des vergers, des barrages et des fleurs. Le « Sac de la Sud-Hollande » (la région se trouvant entre Borsele, Goes, Ellewoutsdijk et Kapelle-Biezelinge) offre beaucoup de beaux itinéraires aux cyclistes. La ville de Goes attire beaucoup de touristes avec ses célèbres monuments et magasins. Yerseke, ville se trouvant près de Oosterschelde, est importante pour sa culture de moules et d’huîtres.